La journée des Sciences de l’ingénieur au féminin

     Dans le cadre du partenariat entre l’AEFE et l’association « Elles bougent », le lycée Victor Hugo de Port-Gentil a accueilli la journées des « Sciences de l’ingénieur au féminin» ce jeudi 29 novembre.

     Des ingénieures et techniciennes sont venues à la rencontre des lycéens et collégiens, à partir de la classe de Troisième, afin de sensibiliser les élèves, et plus particulièrement les jeunes filles, aux carrières
scientifiques.
Le lycée Victor Hugo a ainsi reçu dix-sept intervenantes des sociétés Peschaud, Perenco et Total Gabon, qui ont pu présenter leurs métiers, mais aussi échanger avec les élèves sur leurs formations et sur l’orientation choisie en amont.
Forage, géophysique, géologie, logistique, projets, production, les différents ateliers proposés ont permis aux lycéens et lycéennes de découvrir des parcours variés.

   Au-delà de cette mission d’information, la journée des « Sciences de l’ingénieur au féminin» a pour objectif de permettre aux jeunes filles de découvrir des métiers vers lesquels elles ne s’orientent pas spontanément.
En France comme au Gabon, la représentation des femmes dans les carrières scientifiques est plus faible que celle des hommes. Bien souvent, les jeunes filles se censurent elles-mêmes et n’osent pas aller vers les filières scientifiques ou techniques. De nombreux clichés persistent autour de ces métiers considérés, à tort, comme masculins.
Gageons que, par le partage de leurs expériences et leurs témoignages enthousiastes, nos
intervenantes auront réussi à briser certains tabous et à montrer qu’il est possible d’oser la voie scientifique lorsque l’on est une jeune fille.

Agnès Breton

Follow by Email
Facebook
Twitter
Instagram
Ce contenu a été publié dans News. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.