Le groupe de percussions Afro-brésiliennes NGOMA TAMBOR

Le groupe de percussion existe depuis le début de l’année scolaire 2013-2014.

Il est formé cette année de 17 élèves de l’établissement (de la Sixième à la Terminale) et de 15 adultes dont 4 professeurs du lycée.

 

Le groupe Jeunes a participé à la fête de Noël organisée au lycée le 09 Décembre 2016, l’occasion pour eux de présenter 4 nouveaux morceaux dont 2 créations. On tient à remercier chaleureusement Dominique, Wilfried et Carl de l’école de danse pour leur participation à cet événement. Voici quelques photos prises au cours de cette soirée.

 

Il était formé pendant l’année 2015-2016 de 14 élèves de l’établissement (de la Sixième à la Première) et de 13 adultes.

Il a joué à plusieurs occasions l’année dernière :

Un groupe mixte, le samedi 18 juin à l’occasion de la kermesse de l’école Léopold Sédar Senghor.

a

Les jeunes étaient sur la scène de l’Alliance Franco-Gabonaise samedi 11 juin à l’occasion du Gala de l’école de danse et ont offert une prestation superbe : l’occasion pour nous de présenter notre création originale, la Mauve Balade, puis d’accompagner le groupe de danse africaine Adultes, un beau moment de partage. Cette vidéo est à découvrir en cliquant ici. Merci à l’école de danse pour nous autoriser à la diffuser.

Le samedi 04 Juin, les deux groupes Jeunes et Adultes ont fait vibrer cette année encore l’école mixte, le public était nombreux, les enfants enthousiastes, tout le monde a pris beaucoup de plaisir. Les photos de notre prestation sont accessibles en cliquant ici.

Le groupe de percussion adultes s’est produit avec brio le samedi 28 mai au 20/20, ils étaient accompagnés pour l’occasion de 3 danseurs talentueux, Wilfried, Carl et Franklin. Quelques photos de la soirée sont visibles en cliquant ici.

 

Le groupe jeunes était présent le 21 mai au lycée à l’occasion du vide grenier, aidés de Stépha élève de première S, ils ont participé à l’initiation d’une quinzaine d’enfants et d’adolescents à un rythme afro-brésilien doublé d’une danse africaine.

Un groupe mixte jeunes-adultes a joué à la deuxième Féria de Port-Gentil organisée au Consulat de France le 19 Mars. Cliquez ici pour voir quelques photos de notre passage.

Les jeunes ont joué entre les deux émissions de Challenge Jeune enregistrées dans l’établissement Raponda Walker le 19 Mars également. Vous pouvez voir quelques photos de cet événement en cliquant ici.

Voici une photo prise avec le présentateur de l’émission et le producteur M Aser DJENGOUE, qui n’est autre que le professeur de technologie de l’établissement. Bravo pour cette initiative et merci pour son invitation.

Les jeunes ont joué à la fête de Noël organisée au lycée.

Pour découvrir des photos de Ngoma Tambor en action les années précédentes, cliquez ici.

 

Un grand merci à Yves Chameroy pour les nombreuses photos qu’il prend du groupe et à tous les autres photographes qui contribuent indirectement à la vie de Ngoma Tambor.

 

Petit historique.

Le groupe était composé en 2013-2014 d’un noyau de 7 élèves fidèles et tous présents à la fin de l’année pour participer à la kermesse de l’école Léopold Sédar Senghor.

En 2014-2015, 12 d’élèves de la Sixième à la Terminale ont découvert à leur tour de nombreux rythmes afro-brésiliens.

Ils répètent une fois par semaine et participent à de nombreux événements. Le groupe joue à l’occasion de la fête de Noël et du vide-grenier organisés au lycée, des kermesses des écoles du réseau (Léopold Sédar Senghor et école mixte).

Les années passées, à l’occasion de certains événements, des élèves se sont associés au groupe pour chanter et danser, un surveillant et le professeur de musique ont assuré avec brio les rôles de pianiste et de guitariste.

Grâce au soutien du FSE, du lycée et de sociétés de la place, le matériel s’étoffe d’année en année ce qui permet d’accueillir davantage de percussionnistes.

L’année 2014-2015 a été marqué par la création d’un groupe d’adultes composé de professeurs et de parents d’élèves de l’établissement ou des écoles du réseau.

L’occasion de créer du lien entre les jeunes et les adultes d’une même communauté éducative qui se traduit par une participation commune à plusieurs événements dont une soirée brésilienne en mai 2015 ou les Férias.